Marmelade de prunes sauvages

Mis à jour : 1 sept. 2019

A la fin du mois d'août, les prunes sauvages du jardin tombent sur la terrasse. Difficiles de les manger crues mais en marmelade, elles sont extra ! Acidulées et sauvages à souhait !

Cette marmelade est simple à réussir à condition de bien surveiller la cuisson.

Cette fois-ci, j'avais 1,6 kilo de fruits dénoyautés. J'ai ajouté 1,3 kilo de sucre et laissé macérer quelques heures. Cuisson pendant une heure à peine en vérifiant que cela n'attache pas au fond et en surveillant l'équilibre fruits/jus.

Je voulais surtout étrenner tous les jolis pots de confiture trouvés sur des vide-grenier cet été. J'ai privilégié les pots de petite taille pour pouvoir changer plus facilement de goût pour les petits déjeuners. Mon préféré est celui avec une étiquette de 1967 qui indique les proportions pour une confiture d'abricots !