Le vieux carnet

Très certainement trouvé sur un vide-grenier, il m'avait séduit par la typographie de sa couverture et par la variété des papiers, épais et légèrement teintés en bleu ou en gris, à l'intérieur.

Une première série de dessins date d'un retour de balade dans la campagne en 2017. J'avais trouvé des châtons de châtaigners et fait un grand bouquet dans la cuisine. Mon œil avait aussi été attiré par des lichens sur des branches mortes. Je réalise en écrivant à quel point, dessiner, est pour moi une forme de mémoire. Je ne me serais pas souvenue de cette promenade et du bouquet sans cela.

Le dernier est un premier essai de ce mois de février avec un stylo à encre blanche tout nouvellement acheté. Je me souviendrai ainsi des amaryllis de cette année, très généreuses dans leur floraison.