Retour sur le stage "Dégustation de répertoires"

C'est à l'invitation de l'ARPA Occitanie et du Centre d'art vocal Occitanie que je me suis rendue à Béziers tout début avril. Belle réussite pour les organisateurs que ce stage auquel ont participé 18 stagiaires d'horizon et de parcours différents, un chœur d'enfants et un chœur d'adultes du conservatoire. J'avais choisi pour mon atelier du samedi après-midi des pièces qui ne nécessitent pas une répartition par pupitres. Dis plus simplement, on fait de la musique avec les gens qui sont là, en les répartissant plutôt par groupes de voix mélangées que par pupitres avec les mêmes tessitures.

Le titre de l'atelier m'a incité à construire mon intervention comme un menu !

En entrée, il y avait des jeux vocaux à la sauce Guy Reibel, Gunnar Eriksson ou moi. Se sont ajoutés dans l'instant des superpositions d'appels sur un choral de Bach et un moment de réalisation du Quodlibet de Raphaël Passaquet qui mélange avec vivacité des airs traditionnels connus.

Le plat principal consistait en la découverte de compositeurs surprenants dans leur écriture (utilisation de la voix parlée avec Tom Johnson et ses Counting duets ou Mirtha Pozzi et son tryptique Autrement dit, Loïc Pierre avec Show effroi-pièce très proche d'une écriture minimaliste répétitive, tout comme les jeux de Files indiennes de Christine Bertocchi.

En dessert était prévue une farandole graphique. Nous n'avons pu explorer que quelques extraits de Palette de timbres de Bernard Rands car le café et pousse-café, réservé uniquement aux stagiaires me semblait incontournable du fait qu'il consistait en l'analyse de l'intérêt artistique et pédagogique des pièces vécues.


Un grand merci aux organisateurs, aux stagiaires et au Centre de Documentation pour l'Art Choral de la Cité de la Voix à Dijon qui m'a aidé dans le choix des œuvres.


NB : l'avantage d'être à la retraite, c'est que l'on peut arriver la veille tranquillement, visiter la ville et dessiner !




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout