Les canons énigmatiques


Le hasard et les surprises du travail m'ont un jour fait rencontrer un canon de Thomas Morley écrit en forme de croix pour les notes et avec un texte étrange, comme une sorte de légende. Surprise, j'ai cherché à en savoir plus et vite découvert le livre Music and riddle culture in the renaissance de Katelijne Schiltz.

Le contexte de la pandémie et l'impossibilité pour les chœurs de se réunir pour chanter ensemble m'ont poussé à proposer à la Cité de la Voix et à l'Arpa Occitanie, une conférence en ligne sur ce sujet passionnant.


Pour la musique, les inscriptions énigmatiques commencent à apparaitre dans la musique au milieu du XVe siècle et se développent surtout dans les deux dernières décades de ce siècle, en particulier chez Josquin des Prés, Obrecht et leurs contemporains nordiques. Des compositeurs prirent même plaisir à en introduire dans certains passages de leurs messes. Ensuite elles diminuent régulièrement avec une petite résurgence au début du XVIIème siècle. Même si les compositeurs en écrivent moins, les théoriciens de la musique sont heureux de les citer dans leurs traités pendant tout le XVIème siècle, ce qui nous donne aujourd’hui des pistes de compréhension inestimables. Thomas Morley, A plaine and easie introduction to practicall Musicke (set down in forme of a dialogue) et Practica musica Hermann Finck (1527-1558, théoricien, compositeurs, spécialisé dans l’art vocal et l’art d’orner le chant)



L’énigme en musique peut prendre deux formes :

- Un texte qu’il faut réussir à décrypter pour pouvoir interpréter le canon

- Une image qui n’est pas une ornementation mais est en elle-même un élément de l’énigme

On nomme canons énigmatiques ceux dont la notation, réduite à une seule portée, ne contient que le thème et indique par des signes et des devises la manière de le résoudre. Le canon est dit, en ce cas, fermé ; il est ouvert lorsqu’on l’a résolu et mis en partition.



Pour comprendre ces images qui sont des canons énigmatiques, n'hésitez pas à regarder le replay de cette conférence que j'ai donnée le 28 janvier 2021 en cliquant sur ce lien : https://vimeo.com/513899001 (vidéo d'une heure environ).





15 vues0 commentaire