La haie d'osier tressé

On en voit parfois dans le Morvan et comme il nous fallait nous isoler d'un nouveau voisin, je me suis lancée dans la fabrication d'une haie d'osier tressé. Le repérage de l'osier (saule) avait été fait à l'été et nous sommes allés cueillir 28 branches sans feuilles au mois de décembre, longues d'au moins 1,50m.

Ensuite nos avons taillé la base de chaque branche en biseau. Il avait beaucoup plu, la terre était lourde et facile à bêcher.

J'ai enfoncé les branches par groupes de 4 espacé de 20cm sur 30cm de profondeur. J'ai tiré deux cordes horizontales entre deux bons piquets et ensuite, je me suis attelée à la partie la plus agréable, c'est à dire le tressage. Deux brins vers la gauche et deux vers la droite. A chaque croisement, on attache avec un bout de raphia. Au rang suivant, les brins qui passaient en dessous passent au-dessus. Même la pluie ne m'a pas empêché de poursuivre la fabrication jusqu'à la fin. Cette vidéo trouvée sur Youtube m'a paru très claire et m'a aidé : https://www.youtube.com/watch?v=545DuT4gd4Y


Je croise les doigts que malgré les gelées, tout se passe bien et qu'elle se couvrira de feuilles au printemps. J'y crois !

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout