L'aventure de la laine

Depuis longtemps, j'avais envie d'essayer d'être libre dans la longue chaîne qui va de la toison du mouton jusqu'au pull, écharpe, chaussettes ou gants tricotés.

L'aventure a commencé avec plusieurs toisons d'agneau données par J. Lavage cet été avec du savon noir et nombreux rinçages puis séchage sur des clayettes improvisées avec des palettes et du grillage ou sur la planche qui ferme le puits.

Au fur et à mesure des rinçages, j'enlève toutes les brindilles visibles tout en essayant de ne pas perturber le sens naturel des fibres.


Opération suivante : le cardage.

La belle machine à carder offerte à mon anniversaire cet été est facile à manier mais elle fait un travail assez grossier qui ne sera pas adapté pour filer ensuite.

C'est donc à la main et avec l'aide de Louise que nous avons cardé. J'ai étiré ses grands pâtons pour les enrouler en longs rubans de laine autour de mon doigt et faire des petites boules prêtes à être filées.



Et maintenant, filage ! Heureusement que nous étions deux et que certains tutos sont vraiment bien faits. Louise est l'as du pédalier et moi celui du travail de la laine cardée avec les mains pour faire le fil. En échangeant nos savoir-faire, nous avons fini par réussir à filer toutes les deux.


L'étape de la teinture végétale n'a pas eu lieu cette fois-ci. Cette aventure n'est pas terminée. Affaire à suivre !